L'équipe

null

Anaïs (Pascale) Dattner

La vision, le réseau, le produit

  • Infirmière – Cadre de santé (AP-HP)
  • Consultante en formation d’adultes
  • Master de Sciences de l’Education
  • Spécialiste de l’analyse de pratique

 

null

Stephan Dattner

Le projet, le marketing

  • Ingénieur d’affaires – Consultant
  • Entrepreneur (Xelus, Syncron, Elzéralde…)
  • DU de responsable de formation
  • Formé à l’entretien d’explicitation

 

null

Owlie

Partenaire pour le développement de la plateforme Tuttis

  • 3 développeurs
  • 1 experte en identité visuelle et UX/UI Design

null

Camille Deblois

La communication et marketing digital

  • Diverses missions de marketing (Petit Bateau, Start-up…)
  • Entrepreneuse (Tall Frenchies)
  • Master Marketing et Business Development

L'histoire

Anaïs Dattner, en tant qu’infirmière d’abord, cadre de santé ensuite, est familiarisée depuis ses études en IFSI avec l’analyse de pratique qui repose sur l’analyse d’expériences professionnelles par un groupe de pairs. Cette posture réflexive sur ses propres expériences permet au professionnel de produire du savoir et donc de développer ses compétences et se professionnaliser.

L’idée de Tuttis a germé dans l’esprit d’Anaïs, probablement en 2010, quand elle a commencé à s’intéresser à la notion de Communauté de pratique. Une communauté de pratique est un groupe de personnes qui travaillent ensemble et sont conduites à constamment réfléchir et s’interroger sur leur pratique afin de toujours l’améliorer. À ce titre, les infirmiers forment clairement une communauté de pratique.

C’est en suivant des formations sur l’entretien d’explicitation en 2011 et en 2014 avec Pierre Vermersch qu’Anaïs se demande s’il serait possible de digitaliser cette approche pour lutter contre l’isolement, La pression à l’hôpital, le manque de temps, la souffrance au travail, et en parallèle, pour faciliter l’adaptation des professionnels face à l’évolution constante des pratiques et les changements d’organisation.

En 2014, persuadé qu’il y a là quelque chose à creuser, Stephan, dans le cadre de son diplôme universitaire de responsable de formation, rédige son mémoire sur « le défi de l’adhésion des infirmiers à une communauté de pratique virtuelle ».

Ce travail est le prélude au projet auquel s’attellent Anaïs et Stephan en 2015 et 2016 : la réalisation d’une plateforme Internet qui serait le portail de la communauté de pratique des infirmiers. Ce portail professionnel, aux nombreuses fonctionnalités (réseau social, forum, chat, messagerie…), proposerait une approche digitale de l’analyse de pratiques.

À deux doigts de lancer le projet, Anaïs et Stephan renoncent : le projet est trop lourd et, même si plusieurs personnes approchées sont séduites, parait trop incertain…

En octobre 2017, dans le cadre du hackathon #TousAidants, Anaïs et Stephan ont pu travailler sur une maquette et la présenter à des professionnels du monde médical et paramédical. L’accueil est chaleureux, voire même enthousiaste et Anaïs et Stephan décident de relancer le projet à destination des infirmiers.

Mais cette fois ils se concentrent sur la digitalisation de l’analyse de pratique uniquement. Ils font donc une nouvelle maquette, à destination des infirmiers et la soumettent à différents professionnels et à différentes instances. L’accueil, à chaque fois, est positif, enthousiaste et encourageant.

Le projet Tuttis est créé et la société Tuttis voit le jour le 1er mars 2018.

L'inspiration

Les savoirs d’expérience

Les savoirs d’expérience se construisent tout au long de la vie professionnelle, dans et par le travail et au travers des échanges entre pairs. Implicites, difficiles à formaliser et à expliciter, ils correspondent à un ensemble de manières d’être, de penser et de faire face à une situation de travail.

Ce sont ces savoirs qui permettent de réagir face aux aléas et de traiter efficacement des situations inédites. Le maintien de ces savoirs est un enjeu tant pour les professionnels eux-mêmes que pour leurs employeurs.

C’est en prenant du recul sur sa pratique, en analysant des situations vécues et en formalisant l’expérience, que l’on tire les enseignements qui permettent de les développer tout au long de sa carrière.

L’analyse de pratiques

Travailler, ce n’est pas seulement exécuter des tâches ou respecter scrupuleusement des procédures mais, parce que les dysfonctionnements et les imprévus existent, c’est également gérer ces aléas, inventer de nouvelles façons de faire…

Il y a donc toujours dans le travail, un écart entre le prescrit et le réel qui doit être analysé, disséqué, contextualisé… Réfléchir sur ces écarts, sur les valeurs et les savoirs en jeu, sur ce qui constitue l’expérience, permet de développer ses compétences et d’améliorer sa pratique.

Verbaliser son expérience, même s’il y a des biais (du langage, de l’auteur…) est indispensable pour mieux appréhender des situations analogues. C’est tout l’enjeu de l’analyse de pratique.

La communauté de pratique

Pour Etienne Wenger, une organisation ne peut répondre aux attentes institutionnelles sans « la construction collective d’une pratique interne » qui vient pallier les impératifs contradictoires, soutenir la mémoire collective, faciliter l’arrivée des néophytes, proposer des perspectives, rendre la vie plus facile…

Réfléchir à sa pratique, chercher à l’améliorer c’est réfléchir à sa finalité et donc à continuellement en construire le sens, à constamment le négocier, l’adapter avec ses pairs bien sûr mais également avec les autres professions qui œuvrent dans l’environnement social où l’on se trouve.

Nous espérons que la plateforme Tuttis permettra de soutenir la communauté (les interactions, les partages…), la compétence (la production de savoirs, la mise en pratique des savoirs acquis…), la créativité et la coordination au sein de la communauté.

Les valeurs

Faciliter et encourager l’entraide entre infirmiers avec l’objectif de les aider à se professionnaliser et à gagner en compétence mais aussi d’améliorer leur pratique en continu et leur qualité de vie au travail.

L’ouverture aux autres

La plateforme Tuttis est ouverte à tous. Une des richesses de notre métier est la diversité des professionnels. Nous avons beaucoup de plaisir à accueillir sur notre plateforme toute personne qui souhaite en bénéficier quels que soient son âge, son origine géographique, son expérience…

Nous sommes convaincus de la richesse des expériences et du savoir de chacun. Nous sommes convaincus que c’est la posture réflexive sur ce que l’on fait et l’écoute attentive, exigeante et empathique de l’autre qui nous permet d’avancer dans notre pratique.

La bienveillance et le respect des autres

La confiance dans la bonne volonté de tous est fondamentale. C’est parce que nous y croyons que nous travaillons avec enthousiasme au succès de la plateforme Tuttis. Nous sommes persuadés que la bienveillance est l’une des clés de la réussite des échanges et de l’entraide. Si des critiques doivent être faites, elles se doivent de toujours être constructives. C’est cette attitude bienveillante qui favorise l’apprentissage.

Le respect de l’autre, de ce qu’il crée, de ce qu’il partage, le respect de son travail, de son expérience et de sa compétence est ce qui nous a guidé dans la conception de la plateforme Tuttis. Ce respect se traduit d’abord par une écoute empathique, attentive mais également exigeante et professionnelle. La critique, les suggestions, les conseils, si l’on sait les recevoir, si l’on sait se les approprier, permettent d’avancer et de progresser.

La conviction de la « modifiabilité cognitive » des êtres humains

Toute personne, quels que soient son âge, son niveau scolaire, son expérience ou sa culture est capable d’apprendre, de progresser, de changer, d’évoluer. La motivation et l’engagement dans la réflexion sur sa pratique sont des leviers importants de l’apprentissage.

L’apport de chacun est précieux, non seulement par le savoir transmis aux autres mais également par le travail de réflexion qu’il a nécessité et qui féconde par capillarité la pensée de ceux qui prennent connaissance de cet apport.